Les avantages de l’éthylotest électronique

éthylotest électronique

Afin de lutter contre l’alcool au volant, reconnu responsable dans un tiers des accidents mortels, la loi du 1er juillet 2012 oblige les conducteurs d’un véhicule terrestre à moteur (sauf ceux d’un cyclomoteur) à avoir un alcootest électronique ou chimique à bord. Ainsi le conducteur pourra vérifier par lui-même s’il peut prendre le volant en respectant le seuil légal d’alcoolémie ; la conduite en état d’ivresse se révélant très dangereuse et étant de ce fait lourdement sanctionnée. À cet effet, il faut savoir que l’éthylotest électronique NF est recommandé car il présente de multiples avantages. Voyons donc ce que c’est exactement, comment le choisir et ses divers atouts…

Qu’est-ce qu’un éthylotest électronique ?

Un éthylotest est un appareil capable de mesurer la quantité d’alcool dans une quantité d’air expiré. La personne doit donc souffler dans le dispositif pour obtenir un résultat en milligrammes par litre d’air expiré. Elle connaîtra alors son alcoolémie, c’est-à-dire sa quantité de gramme d’alcool dans le sang.

Il faut savoir qu’il existe sur le marché deux types d’alcootests : l’éthylotest chimique et l’éthylotest électronique. Le modèle chimique, appelé aussi ballon, sert à un usage unique. Si la personne atteint le seuil d’alcool, la couleur du test change. Le modèle électronique est, quant à lui, muni d’un capteur électrochimique. Réputé beaucoup plus fiable, il mesure le taux d’alcool avec une très grande précision.

Notez bien que la concentration d’alcool dans le sang est à son maximum une demie heure après avoir bu le dernier verre d’alcool si la personne était à jeun, et une heure après si l’alcool a été consommé au cours d’un repas. C’est donc à ces instants que la personne doit effectuer le test d’alcoolémie pour savoir si elle respecte le taux légal.

L’alcootest a ainsi un rôle préventif car il permet de responsabiliser le conducteur qui va contrôler lui-même son taux d’alcool et s’assurer qu’il est apte à la conduite. C’est un acte qui contribue aussi à rendre la route plus sûre pour l’ensemble de ses usagers.

Concernant la loi, le décret numéro 2012-284 du 28 février 2012 rend obligatoire la présence d’un éthylotest dans tous les véhicules à moteur. À sa parution, son non-respect était sanctionné par une amende de 11 euros et une contravention de première classe. Mais un nouveau décret de mars 2013 l’a modifié, assurant qu’il n’y aura plus de sanction, mais juste un rappel à la loi. Il faut savoir que le taux légal d’alcool en France est de 0,5 grammes par litre de sang, ce qui équivaut à 0,25 milligrammes par litre d’air expiré. Attention ce taux est abaissé à 0,20 grammes par litre de sang pour les jeunes conducteurs ayant un permis probatoire.

Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements ou vous procurer un éthylotest, vous pouvez vous rendre sur www.alcopass.com.

Comment choisir un alcootest électronique ?

Il faut choisir un éthylotest électronique NF car cette norme est une certification importante qui atteste de la conformité du produit à des caractéristiques de qualité et de sécurité. Pour les éthylotests électroniques, il s’agit plus précisément de la norme NF X 20 704. En optant pour un éthylotest électronique homologué, le conducteur est sûr d’avoir un appareil fiable car celui-ci aura été contrôlé par un certificateur agréé.

Pour vous procurer votre alcootest électronique, vous pouvez consulter la liste des fabricants certifiés NF sur le site du laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE). Vous l’obtiendrez ensuite dans une grande surface, une pharmacie, un bureau de tabac, une station-service, auprès de certaines compagnies d’assurances, auprès de certaines enseignes spécialisées (comme Norauto ou Feu Vert par exemples) ou dans une boutique en ligne (comme www.alcopass.com). La seule chose à vérifier lors de votre achat est que le produit soit conforme à la norme NF.

Au niveau prix, il savoir qu’un éthylotest électronique homologué est plus onéreux qu’un modèle chimique puisqu’il est beaucoup plus fiable et réutilisable. Le prix va dépendre du modèle choisi, mais il va varier généralement de plusieurs dizaines d’euros (modèle d’entrée de gamme) à plusieurs centaines d’euros (modèles haut de gamme). À ce prix d’acquisition, vous devrez inclure le coût annuel de vérification, d’étalonnage et de calibrage qui vous permettra de vous assurer du bon fonctionnement de l’appareil de mesure.

Les avantages d’un éthylotest électronique

L’éthylotest électronique homologué est un appareil de mesure très bien adapté à toutes les situations, que l’on soit transporteur de personnes, jeune conducteur, conducteur qui a repassé son permis après avoir perdu tous ses points (la limite d’alcool autorisée pour toutes ces personnes est de 0,20 grammes par litre) ou tout autre type de conducteur (la limite autorisée est alors de 0,5 grammes par litre).

L’éthylotest électronique est le moyen le plus efficace pour connaître son alcoolémie avec précision sans avoir recours à une prise de sang. Très rapide, il ne demande que quelques secondes pour afficher la réponse exacte. Son écran digital offre à cet effet une grande facilité de lecture. Selon le modèle choisi, le résultat va s’afficher en en grammes par litre de sang ou en milligrammes par litre d’air expiré. L’automobiliste va prendre connaissance du chiffre et saura immédiatement s’il est apte à conduire ou non.

Le test électronique est à cet égard vraiment très avantageux. Sachant qu’une personne perd en moyenne 0,10 à 0,15 gramme par litre d’alcool en une heure, la réponse très précise de l’appareil de mesure va donc permettre de calculer le temps nécessaire que le conducteur devra attendre pour pouvoir prendre la route. Seul un éthylotest électronique offre cette fonctionnalité.

L’autre grand avantage de l’éthylotest électronique est qu’on peut le réutiliser jusqu’à 300 fois. Son coût est donc rapidement amorti. Et comme il est obligatoire dans le véhicule, vous êtes assuré(e) d’avoir toujours un test de disponible et ainsi de respecter la loi en toute situation.

De plus, le conducteur n’a pas à penser à en acheter un autre après son utilisation, comme dans le cas de l’alcootest chimique. Et grâce à ce modèle électronique, le dépistage peut devenir un geste systématique qui va garantir de rouler en toute sérénité.

L’éthylotest électronique NF EN est ainsi vraiment la solution idéale. Pratique et fiable, il permet au conducteur d’être en sécurité tout en étant toujours en règle. De plus, il se range facilement dans la boîte à gants du véhicule. 

Les dangers de l’alcool au volant
Quels sont les traitements du sevrage ?