Les dangers de l’alcool au volant

Avec un taux d’alcool supérieur à ceux préconisés par la loi, le risque d’accident augmente. Mais aussi avec le nombre de cas qui devient alarmant. Le taux alcoolémie d’une personne au volant est le principal moyen de dépister les accidents et les sanctions pour résigner les adaptent de cette pratique.

Alcool au volant : les effets sur la conduite

Il ne faut jamais être confiant quand en est soul. Même si tout le monde peut réagir différemment à l’alcool. Les effets sur nos sens restent généralement les mêmes. En effet, le taux alcoolémie dans le corps aura une influence conséquente sur la manière de conduire. Et logiquement, plus ce taux alcoolémie est élevé, plus les chances de faire un accident au volant va augmenter. L’alcool attaque directement notre cerveau, c’est pourquoi tous les sens ne fonctionnent pas normalement. À un taux alcoolémie de 0,3 g/litre, le corps commence à sentir l’effet de l’alcool dans le sang. L’alcool fait que le comportement du conducteur change. Il sous-estime généralement le danger et pense être en parfait contrôle de son corps, ce qui fait qu’il aura tendance à rouler encore plus vite que d’habitude. Pourtant, l’alcool trouble la visibilité, l’équilibre, le mouvement et surtout la concentration. Le plus important, la réactivité du cerveau et du corps diminuent de 50 % à cause de l’alcool.

Alcool au volant : les risques selon les statistiques

Les chiffres sur les risques de croiser un alcoolique au volant sont inquiétants. En effet, 2% des conducteurs sont sujet à ce taux d’alcoolémie élevé. Ces 2% représentent beaucoup de danger, car ils font qu’on rencontre 20 cas toutes les heures. Autre chiffre inquiétant, l’alcool serait lié à 20% des accidents corporel et 30% des accidents mortels. Ces chiffres démontrent que les risques de subir un accident à cause de l’alcool sont encore très élevés. De plus, des récentes études montre 5% des conducteurs enregistrés ont eu des taux alcoolémie très élevée.

Alcool au volant : Les sanctions encourues

La loi est extrêmement stricte, le taux d’alcoolémie est de 0,2g/l et de 0,5g/l dans le sang respectivement pour les jeunes et grands conducteurs. En cas d’infraction, l’accusé pourra avoir un retrait de 6 points ou le retrait de son permis de conduire ou une simple suspension. Si le conducteur est encore novice, il doit repasser son examen. Il devra aussi une amende de 135€. Cela peut aller jusqu’à un emprisonnement.