Alcoolisme
Dépendance à l'alcool
Consommation excessive


Dépendance psychologique

La dépendance psychologique commence toujours avant la dépendance du corps. Elle s’explique par certaines propriétés qu’a l’alcool de modifier le psychisme de l’individu.


Dépendance physique

C’est la perte de la liberté du corps du malade de s’abstenir d’alcool. Cette dépendance a en fait un support chimique tant au niveau du foie du malade que de toutes les cellules de son corps.


Dépendance sociale

Lorsque la maladie alcoolique deviendra trop évidente, commencera la phase de la lutte ouverte, où toutes les instances sociales vont progressivement rejeter l’alcoolique.


La prise de conscience

Les pertes successives, conséquences de la toxicomanie, vont aboutir au fait qu’un jour le malade va prendre conscience qu’il ne peut plus vivre désormais de cette façon.

Les effets néfastes de l’alcool sur la santé


Nous savons que l’abus de la consommation d’alcool engendre des troubles graves de la santé comme la cirrhose du foie et des blessures à l’estomac ou encore d’autres attaquant le cerveau.

Vu que l’alcool possède en lui une importante quantité d’eau, elle peut engendrer une anémie qui pourrait à son tour déclencher un grand nombre de symptômes comme le coma éthylique ou encore des symptômes incluant fatigue, essoufflement et légèreté. Le cancer comme nous le savons tous est un effet à long terme de la consommation excessive d’alcool. La crise cardiaque peut aussi survenir dans un état potentiellement mortel dans lequel le muscle cardiaque s’affaiblit et finit par échouer. La cirrhose du foie est le plus populaire des effets secondaires de l’alcool.

Comment lutter contre l'addiction de l'alcool

Le dépassement de la dépendance à l’alcool est une longue route. Il est souvent difficile de se résoudre à arrêter en soi même l’alcool. Il faudrait souvent toute l’aide nécessaire. L’important est de se débrouiller à effectuer toutes les dispositions nécessaires afin d’atteindre le but dont on s’est soi-même fixé.